Un exemple d'optimisation

La prise d’initiative par une frappe de la main au bas-ventre est souvent enseignée. Pour autant, deux erreurs à éviter sont trop rarement corrigées :

 

- Souvent la frappe se limite au pubis avec une puissance toute relative, ce qui ne suffit à casser la structure d’un agresseur entrainé et résolu. Il faut veiller à bien choquer les testicules pour provoquer une douleur vive et paralysante. Dans ce cas, une main souple et claquante se révèle plus efficace qu’une paume ou un poing rigide, même à travers un jean.

 

- Une frappe avec la paume place systématiquement le coude à l’extérieur. Dans ce cas, si l’adversaire vous contre en amont de l’articulation, vous ne pouvez plus enchaîner efficacement et il prend irrémédiablement le dessus. Il faut donc veiller à garder le coude à l’intérieur (vers soi) de manière à pouvoir effectuer aisément une rotation et frapper à nouveau.

Retour aux vidéos

 

 

An example of optimization

 

The initiative-taking by hand-strike to lower abdomen is often taught. However, two big mistakes are rarely corrected:

 

- This kind of strike is usually limited to the pubis with a relative power, which is not enough to break the structure of a well-trained and determined attacker. We must take care to shock testicles to cause intense pain and crippling. For that, a flexible and snapping hand is more effective than a rigid palm or fist, even through jeans.

 

- A palm-strike systematically places elbow on the outside. In this case, if the opponent counters you by locking your arm above the elbow, you cannot push anymore and he takes the upper hand. So make sure to keep the elbow inside (towards you) in order to be able to easily rotate and strike again.

Back to videos