La démarche Wudemen

L’aguerrissement, faute de mieux, s’avère nécessaire en temps de paix, selon Clausewitz, car il convient de se prémunir contre les dangers de la « friction » guerrière. Celle-ci procède d’abord des limites physiques et psychologiques propres aux êtres humains engagés dans le conflit. Elle découle ensuite de la complexe répartition de l’information dans l’espace et le temps, une information qui souvent devient incertaine et difficile d’accès. La friction résulte enfin de la nature chaotique des batailles et de leurs résultats imprévisibles. Autant d’éléments qui échappent à toute doctrine positive et qui peuvent, mutatis mutandis, être transposés de la guerre au combat individuel dans sa gravité, souvent latente.

 

Les choix d’entraînement et de formation mettent généralement l’accent sur les seuls volets physique et technique, au détriment d’autres facteurs primordiaux qui fondent pourtant la protection personnelle. Ce sont notamment :

 

  • l’éthique de préservation et le rapport à la violence ;
  • l’intelligence situationnelle et l’aspect décisionnel ;
  • les stratégies d’anticipation et d’action ;
  • l’exercice de la vigilance ;
  • le travail de l’attention corporelle ;
  • la gestion du volet émotionnel ;
  • la pratique de l’intention ;
  • le développement de l’explosivité ;
  • l’élaboration des protocoles d’initiative et de réaction ;
  • le positionnement vis-à-vis du cadre légal.

 

Ces axes de travail doivent nous permettre de rattraper le temps de retard que l’on risque d’avoir sur l’agresseur et de développer une réactivité efficiente dès le surgissement d’une situation critique. Il s’agit d’intégrer des principes fondamentaux autour desquels chacun pourra articuler ses propres compétences techniques et ainsi optimiser sa pratique.

 

Nous adaptons les formations aux besoins les plus spécifiques des professionnels de la défense et de la sécurité (de l’intervention conforme au cadre légal à la survie hors cadre) comme à ceux, plus généraux, des particuliers soucieux de cultiver une meilleure protection de leur personne et de leurs proches.

 

Les formations dispensées par Wudemen sont le fruit d’une expérience professionnelle de terrain, de la sécurité et des situations critiques, ainsi que d’un savoir-faire reconnu dans le domaine martial. À cela s’ajoutent certains outils issus des recherches académiques (étude des textes anciens et de la transmission orale) que nous menons sur l’histoire des idées et sur la place du corps dans les traditions philosophiques et religieuses en Chine.